Blog

procès verbal de l’AG de l’APNC pour l’année 2013

Association des Parkinsoniens en Nouvelle Calédonie  

Procès verbal de l’assemblée générale ordinaire –  année 2013

 

Le 30/01/2014, l’assemblée générale ordinaire de l’Association des Parkinsoniens en Nouvelle Calédonie s’est tenue au siège de l’association (Les Cerisiers Bleus à Nouméa) sous la présidence de Monsieur Daniel VERMOREL. Les membres avaient été convoqués par courrier ou courriel 15 jours avant conformément aux statuts.

Etaient présents : Michel et Odette B Stéphane C, Hnailaine et Colette W, Marcel et Odile K, Edmond D, Yves J, Jacques K, Bruce T, Daniel (et Claudine) L, René (et Roselyne) D, Pierre et Mariette D, Jean Pierre et Brigitte A, Daniel et Carole V.

Etaient représentés : Daniel L et Marie Chanel.

Soient dix sept adhérents présents et deux représentés (sur 30 adhérents à jour de cotisation),

 le quorum est donc atteint.

Le président ouvre la séance à 14 h 30.

Bilan moral sur l’année 2013

a) Rapport moral présenté par le président

Les années se suivent et gardent des points communs. Le bureau essaie d’innover pour le mieux vivre des malades et des familles.

Au fil du temps, notre association est mieux reconnue par les institutions. En effet, encore cette année, les subventions ne nous ont pas fait défaut.

Une médiatisation à la télé en avril, à la radio fin novembre ainsi que grâce au site internet, participe à cette reconnaissance aussi du public.

Ainsi des contacts ont pu avoir lieu avec des familles ou des malades. Nous avons eu quelques nouvelles adhésions. Sur les 30 adhérents, l’APNC rassemble 20 malades. Seuls 4 n’habitent pas Nouméa (ainsi que Ghislaine notre présidence d’honneur qui vit à Népoui).

Certains ont adhéré pour pouvoir bénéficier des séances de gymnastique adaptée.

Notre association même si elle a augmenté en effectif, a vu partir en juin notre amie Monique BRENOUX âgée de 80 ans. Elle faisait partie des premiers adhérents en 2006 et elle a participé tant qu’elle a pu, à la vie de l’APNC. Nos pensées vont vers elle…

Le bureau avait sollicité France Parkinson pour créer un comité local de cette association nationale : pas de réponse après l’envoi du  CV et de la lettre de motivation du président. Cependant nous continuerons d’être abonnés à l’ECHO, leur revue. Nous rappelons la possibilité d’emprunter nos documents.

b)  Rapport de nos activités  présenté par la vice présidente

Voici donc une revue de nos actions de l’année présentées en lien avec les objectifs cités dans nos statuts :

1)  Sortir les MP de leur isolement :

Nos adhérents ont pu se retrouver lors de deux sorties au restaurant (en juin : à Ducos-Les Trois Bês et en décembre : à Koé-La réserve) respectivement 17 et 23 convives.

Les permanences ont été assurées pratiquement tous les jeudis matin aux Cerisiers Bleus : des malades sont venus (ou revenus) ou bien des conjoints, des jeunes en formation. Merci à Stéphane le plus régulier des permanents.

Les réunions mensuelles ont permis :

des échanges souvent riches en informations (deux invités ont présenté des thérapies parallèles : cellules souches adultes et bio feedback)

un soutien psychologique attesté par plusieurs membres malades ou aidants

l’entretien de relations le plus amicales possibles (par exemple co-voiturage).

Le compte-rendu de ces réunions circule par internet ou est porté à domicile ; c’est l’occasion de rendre visite à ceux qui n’ont pas pu venir ou qui ne pratiquent pas internet (Denis, Monique, Hnailaine, Stéphane, Daniel L)

Des visites à domicile : chez Yves, Marguerite, Denis, Daniel L, mais aussi à l’hôpital : le suivi de Monique a été assuré sur le long terme par Carole mais aussi par Odile, Stéphane et Denis comme une petite « cellule-visiteurs».

Les séances de gymnastique adaptée ont réuni tout au long de l’année, de 5 à 7 adhérents à chaque fois (parfois moins).

Vitaforme (Marjorie) a donné 11 cours de mars à juin puis 11 encore de septembre à décembre.

Medicoach (Brian et Marine) a fourni une prestation d’avril à aout puis en septembre-octobre-novembre. Au total 31 séances le plus souvent à deux.

2) Soutenir les aidants familiaux :

Le groupe de parole proposé par le CCAS de Nouméa a pu se réunir fin mai, fin juin ; arrêt en juillet (une seule personne); il devait reprendre fin septembre ; étant repoussé à fin octobre, il a été définitivement annulé par le CCAS. Sa nécessité apparaît pourtant réelle et le bureau s’interroge pour une continuation au sein de l’APNC.

Des échanges téléphoniques plus ou moins longs ont permis de recevoir le témoignage de soucis personnels. Idem au niveau des commentaires déposés sur le site qui ont donné lieu à une réponse de notre part.

3) Echanger des conseils pour un mieux-vivre la maladie :

Surtout lors des réunions ou des visites : trouver un matériel adapté, encourager les familles à déposer une dossier à la CRHD, réserver un VSL pour un RDV, consulter un(e) orthophoniste, obtenir la carte/stationnement « handicapé », connaître un matériel nouveau pour le territoire : la pompe à apomorphine, connaître les thérapies nouvelles, etc.

Certains adhérents comme Yves, Patrick, Bruce, Odile, Michel et d’autres, font une «veille-internet » et transfèrent à l’APNC ce qu’ils découvrent sur la Toile pour un partage d’info que l’APNC transmet ensuite aux adhérents soit par courrier soit dans les réunions.

Notre mini bibliothèque avec l’abonnement à l’Echo constitue également un bon fond de documentation.

4) Faire connaître au plus grand nombre les spécificités de notre maladie :

Peu de stands ont été tenus cette année au nom de l’APNC ; nous étions représentés à La Foa à l’occasion de la Journée mondiale Alzheimer, décentralisée cette année.

Par contre, les médias habituels ont bien relayé notre besoin de communication extérieure :

interview TV du président en avril (J M Parkinson) avec vidéo sur notre gym’

article dans les Nouvelles sur les séances de gymnastique adaptée

les magazines Santé + séniors, Guide séniors de Nouméa et Handi-Mag

les Pages Jaunes avec nos coordonnées en gras,

le site bien sûr (www.apnc.nc ),

une interview RNC1ère du président, fin novembre,

la newsletter du Collectif Handicaps en décembre.

Des patients-témoins ou des aidants ont pris la parole devant des élèves en formation au métier d’AMP mais moins souvent qu’en 2012 (4 matinées) en raison du regroupement de la formation à l’IFPSSNC (Nouville). Une seule date : le 5 novembre (4 MP et un conjoint).

Des extraits du documentaire diffusé sur France5 en avril « Folies sur ordonnances », ont été passés en avant-première de la séance de CINECITOYEN sur le thème « Maladies à vendre » (affaire Didier Jambart-REQUIP) fin octobre à la FOL.

5) Participation à des groupes de travail sur le Handicap et la Dépendance :

L’APNC était présente lors de plusieurs conférences du CCAS de Nouméa (Neuropathologies comportementales en avril –Nutrition en aout – Prévention des chutes en octobre) Le CCAS de Nouméa avait mis sur pied des ateliers « nutrition » pour les aidants familiaux.

Tout au long de l’année, des membres du bureau assistent aux réunions du CA du Collectif Handicaps.

L’APNC était l’une des associations présentes à la «commission communale pour l’accessibilité des personnes handicapées» de la ville de Nouméa.

En avril, l’APNC participait en lien avec le Collectif Handicaps, au PDF (Pacific Disease  Forum)- au niveau de l’accueil.

Le congrès international sur la maladie de  Parkinson à Sydney fin juin a permis à Bruce de participer au niveau «patients», aux journées de l’Association Parkinson Asie Pacifique. Il a pu nous rapporter quelques informations intéressantes.

En novembre, l’APNC était invitée au compte-rendu de l’enquête 2012 du Pôle gérontologique avec l’OPAS Province sud sur « les personnes âgées de plus de 65 ans ». Le souhait principal est sans surprise : le maintien à domicile.

c) Prévisions d’actions pour 2014 présenté par la secrétaire

 Certains projets pour 2013 n’ont pas été réalisés comme des sorties de loisir ou culturelles. Parfois il faut du temps, de la disponibilité que les membres du bureau consacrent à autre chose (visites à domicile). Nous manquons de volontaires pour organiser. Nous essaierons de nous mobiliser pour réaliser cet objectif cette année.

Avec nos moyens, nous poursuivrons aussi les actions 2013 comme le site internet, la formation du personnel d’aide à domicile ou soignant (cellule « patients-témoins » et utilisation du budget transport), la gymnastique adaptée (aller vers des exercices plus dynamiques entretenant la musculation, voire avec des appareils en salle), une médiatisation au moment de la Journée Mondiale en avril.

Nous chercherons à améliorer encore la communication : étendre nos relations au-delà du grand Nouméa (avec nos feuillets et affiches, visites des dispensaires, des mairies) sans doute au sein du Collectif qui a le même projet de diffusion de l’information en brousse (journée à Thio le 12 février prochain). Le lycée professionnel de Houaïlou nous attend aussi (formation d’aides à domicile).

La « cellule-visiteurs » (apport de documentation MP à domicile en prêt et de livres divers) pourrait s’étoffer de nouveaux bénévoles.

Le bureau étudiera la possibilité de redémarrer le groupe de réflexion et d’échanges des « aidants familiaux » qui n’est plus pris en charge par le CCAS.

Nos réunions pourraient être plus motivantes si nous invitions des intervenants sur des sujets qui nous préoccupent : la rééducation orthophonique, l’hospitalisation, le maintien à domicile, le dossier « handicap et dépendance », etc.

 Ce bilan moral est approuvé à l’unanimité.

Bilan financier sur l’année 2013  présenté par le trésorier

Vous avez à votre disposition, la feuille du bilan financier qui sera joint au PV ainsi que les pièces comptables correspondantes. Avant l’approbation de ce bilan voici quelques explications.

La balance entre recettes et dépenses est cette année, négative :  -104 918 F

dépenses                                                  1 025 897 F dont :

Le fonctionnement (loyer, téléphone, assurance et autres charges) :           227 000 F

(couvert par les subventions)

le budget GYM :                                                                                                        528 950 F

(nous remercions la SIC pour l’utilisation gratuite de la salle de sport des Cerisiers Bleus).

communication et rencontres :                                                                             213 000 F

(final des crédits pour le site et 2 sorties restaurant avec participation de l’APNC pour les adhérents)

transport :                                                                                                               34 000 F

(budget subventionné mais sous utilisé par manque de demandes)

recettes                                                     921 000 F

Comme il a été dit, les cotisations ont été plus nombreuses : 30 au lieu de 22 en 2012.

Les subventions ont été à la hauteur de nos projets : 813 000 F. Au niveau municipal,  ont répondu les communes de NOUMEA et du Mont DORE par leur CCAS.

Nous démarrons l’année 2014 avec une trésorerie de 947 824 F, suffisante pour le fonctionnement et le démarrage de l’activité GYM que le bureau estime devoir être reconduite avec les précisions qui vous ont été données dans le projet 2014.

Ce bilan financier est approuvé à l’unanimité.

Fixation du montant de la cotisation annuelle

Après débat, il est décidé à l’unanimité de garder le tarif de 3000 F pour une adhésion simple et de créer une adhésion pour les couples à 5000 F.

 Election du nouveau Conseil d’Administration 

Deux membres du CA 2013 poursuivent leur engagement : Yves JORE et Patrick TOUSSIROT.

Se représentent : Odile KREMER, Marcel KREMER, Stéphane COURRET, Daniel VERMOREL, Carole VERMOREL. Ils sont élus l’un après l’autre par l’assemblée.

Le nouveau CA est donc constitué de ces sept membres.

La séance étant levée à 16 H, le CA se réunit et choisit le nouveau bureau, à savoir :

Président : Daniel VERMOREL

Vice président (dans l’attente de son accord) Patrick TOUSSIROT

Secrétaire : Carole VERMOREL

Trésorier : Stéphane COURRET

 

A Nouméa le 13/02/2014

 

Signature du président                 signature du trésorier             signature de la secrétaire

 

D. VERMOREL                         S. COURRET                                    C. VERMOREL

 

Posted in: Non classé

Leave a Comment (0) ↓

Leave a Comment